USBPA / USM : LE RÉSUMÉ DU MATCH

Photo : JF Basset

 

Hier à Verchère, les Violets ont encore réussi un exploit, en faisant tomber Montauban, qui venait chercher son maintien en Bresse. La partie a été compliquée, et ce dès l’entame, où la fébrilité a pu être palpable, avec ce premier en-avant à la deuxième minute. Nos Violets, prennent rapidement la tête 3-0, puis 6-0, avant d’encaisser un essai de Sayerse sur un surnombre bien négocié. 6-7. Durant la fin du second acte, les Bressans retrouvèrent leur solidarité et leur engagement en défense, ce qui leur a permis d’inscrire deux pénalités de plus, inscrites elles aussi par Greg Maiquez, le buteur du jour. Bourg vira donc en tête à la mi-temps sur le score 12-7.



Un combat âpre

 

La reprise de le seconde mi-temps fut moins facile, les Violets étaient un peu restés au vestiaire et il n’en fallait pas plus à cette belle équipe Montalbanaise, pour inscrire un nouvel essai sur une fulgurance du demi de mêlée Chaput. 12-14 Le métronome de Sapiac, Bosvial, enquilla par la suite une pénalité, permettant aux visiteurs de prendre un avantage de cinq points, 12-17. Mais les matchs à Verchère se ressemblent un peu tous, et les joueurs de la paire Boulanger-Choveau ont un nouvelle fois su trouver les ressources, avec l’aide d’un public encore une fois fabuleux, pour renverser la vapeur. Cet état d’esprit, symbolisé par un essai collectif des “gros” de la mêlée violette, puis transformé, remettait les Aindinois devant au planchot, 19-17. Cependant, dans la foulée, Bosviel passait une nouvelle transformation, remettant ainsi son équipe devant d’un petit point, 19-20, mais durant les vingt dernières minutes, les Violets ne lâchèrent rien, eurent deux nouvelles pénalités, converties par Maiquez, puis Bouvier, et écœurèrent leurs hôtes d’un soir, qui dégagèrent en touche pour siffler la fin du match, après avoir pris 30m de reculée sous la furia de la défense violette et la bronca du public bressan.

 

L’état d’esprit

Suite à ce match, les Violets savent qu’ils pourront compter sur deux choses pour les prochains matchs : le soutien indéfectible de leur public et leur état d’esprit, salué en après match par PP Lafond, l’entraîneur des Montalbanais. Cet état d’esprit, basé sur le collectif, la confiance dans le projet et dans le groupe pour savoir renverser des montagnes (Biarritz, Oyonnax, Rrive, Nevers) sera à coup sûr présent pour cette fin de saison.

vulputate, nec eget Phasellus Donec adipiscing id porta.