UNE VICTOIRE AU BOUT DU SUSPENS

Au bout du suspens, l’USBPA se joue de Brive et se relance dans la course au maintien !

Jusqu’à deux minutes de la fin, les Brivistes pensaient repartir de la Bresse avec les 4 points de la victoire. Les violets en ont décidé autrement et se sont offert un nouveau succès de prestige dans leur antre de Verchère. Devant 6107 spectateurs en ébullition, devant tout un peuple qui croit encore en cette magnifique équipe, les joueurs se sont arrachés en toute fin de match pour relancer la course au maintien et montrer à ses adversaires qu’il faudra compter sur eux l’année prochaine !

La rencontre d’hier soir a débuté sur les chapeaux de roue : dès la deuxième minute, le capitaine du CAB est averti d’un carton jaune qui sanctionne un déblayage dangereux. 2 minutes plus tard, l’ouvreur Lucas Chouvet ajuste son coup de pied et transforme la première pénalité. 3-0, les Bressans veulent en découdre et les comportements de chacun en témoignent : de l’engagement, de la solidité en défense et une envie de jouer de manière décomplexée dans le camp adverse. Brive parvient à égaliser à la 10ème (Laranjeira) et prendre les commandes du match à la 16ème : l’ailier Corrézien se joue de la défense de Bourg et évite plusieurs plaquages, Laranjeira transforme et le CAB mène 3-10. Malgré ce premier essai, l’USBPA ne se décourage pas pour autant et mène la danse dans le camp des visiteurs, l’arbitre finira par revenir à un avantage et Chouvet ramène les siens à 4 longueurs du CAB. Après deux belles opportunités manquées pour les violets, c’est à l’usage que le travail finit par payer ! Essai de pénalité accordé par Mr Clave à la 34ème, les Aindinois reprennent l’avantage ! Malheureusement, l’euphorie est stoppée net deux minutes avant la pause. Acquier vient conclure la domination en conquête directe des Brivistes, Laranjeira transforme : 13-17 à la pause.

Au retour des vestiaires, le match est toujours autant passionnant, engagé et Chouvet continue son sans fautes, 16-17, puis 23-17 après un superbe essai inscrit par Fabien Perrin à la 51ème minute ! Le match est complètement relancé sur la pelouse du Stade Verchère, match qui peut basculer d’un côté comme de l’autre. Mais le pack Burgien est en difficulté et c’est tout en puissance que les Corréziens aplatissent un troisième essai à l’heure de jeu : un point d’avance pour les visiteurs. Mais avec tant d’abnégation, les violets ne peuvent pas laisser filer ce match et Viard transforme une pénalité pour redonner l’avantage à Bourg  minutes avant la fin. Court avantage puisque Laranjeira continue son festival et passe une nouvelle pénalité, 26-27.

Tout le stade retient son souffle dans cette fin de match, Hugo Dupont libère le ballon et peut transmettre à Benjamin Doy : le centre distille un petit jeu au pied dans le dos de la défense et c’est Pierre Santallier qui vient libérer les 6107 spectateurs en concluant par un essai cette magnifique action collective ! Viard ne transformera pas mais ce sont bien les Bressans qui s’adjugent la victoire sur leur pelouse. Pas de match la semaine prochaine, le groupe va pouvoir recharger les batteries et revenir préparer la réception de Nevers le 15 mars.

odio nunc venenatis, neque. ut non dolor ut diam ante.