L’USBPA truste les records d’affluence de Fédérale 1 : Les dessous d’un succès collectif

Dans un championnat où l’affluence moyenne tourne autour de 1100 spectateurs par match, l’USBPA a réalisé 4 des 5 meilleures affluences, avec une moyenne à plus de 4200 spectateurs, pourtant tronquée des matches de phases finales. Quand les autres clubs peinent à dépasser une moyenne de 2800 spectateurs, l’USBPA fait figure d’exception. Pendant cet arrêt du championnat, nous vous proposons de décortiquer les dessous de ce succès en violet.

Un terroir propice

Bourg, et la Bresse aux alentours, sont depuis plus d’une centaine d’années, une terre de rugby. L’USBPA en est la tête d’affiche, mais un réseau de clubs amateurs quadrille la zone, faisant vivre la passion du ballon ovale au plus proche des Bressans. Cette Bresse du rugby aime se retrouver à Verchère, faisant de notre stade un vrai lieu central dans la vie du territoire. Les habitudes ayant la peau dure et se transmettant de génération en génération, les rendez-vous ovales de Verchère restent des incontournables dans cette partie de l’Ain. Le public de Bourg est connu partout en France, pour sa tribune CGT, sa communion avant et après match si particulière avec son équipe. C’est une des raisons à ces affluences, pourtant, d’autres terroirs historiques du rugby, à niveau équivalent, voient leur affluence chuter drastiquement.

Plus de 12.000 personnes à Verchère en 2008 pour le match de la montée – P. Gervasoni

Sur la lancée de la saison passée

En effet, l’USPBA a d’autres cartes dans son jeu. Le public fidèle est un sacré atout, tout comme l’élan de la saison passée en Pro D2. En effet, l’épopée violette a vu un nouveau public venir dans les travées de Verchère, attiré par la nouvelle dynamique des Violets ainsi que les oppositions de haut niveau. La dynamique sportive de la seconde partie de saison, a vu s’enchaîner des réceptions à plus de 6000 spectateurs sur 2019, permettant aux Violets de finir à la 6ème place nationale au classement des affluences aux stades. On peut également noter les matchs face à Oyonnax et Béziers, où Verchère a pu accueillir jusqu’à 9000 personnes dans les meilleures conditions.

Un stade comble en Pro D2, ici contre Nevers – L. Claus

Des infrastructures au top niveau

Si l’USBPA peut accueillir autant de monde de façon répétée, c’est grâce à un stade désormais moderne, aussi bien pour les spectateurs, les supporters, les joueurs, les médias, ainsi que les entreprises partenaires ou encore les bénévoles et prestataires qui opèrent pour un accueil de qualité. Justement, l’accueil a évolué, grâce à la nouvelle Bodega, de nouveaux produits aux buvettes et en boutique. Des animations ont été également mises en place. C’est donc l’effort commun entre le club et ses partenaires, afin d’accueillir toujours mieux le public, ce qui aide à fidéliser les supporters.

Les travaux d’extension de la tribune Sénétaire à l’été 2019

Un club un peu à part

Mais le public de Verchère ne s’y trompe pas, les évolutions positives en termes de marketing et d’expérience au stade ne suffisent pas non plus à créer l’adhésion autour du projet des Violets, surtout sur un bassin très concurrentiel comme Bourg : La JL Bourg enchaîne les guichets fermés à Ekinox, le FBBP 01 utilise la même infrastructure, Oyonnax et Lyon ne sont pas loin. Alors dans ce contexte, comment l’USBPA tire t’elle son épingle du jeu ?
Le projet un peu à part « Violet 2020 » trouve en effet son public : Joueurs issus du cru auxquels il est facile de s’identifier, un projet de jeu ambitieux qui génère du plaisir, pas de stars mais un collectif soudé qui crée des liens, une proximité entre les joueurs, les supporters, l’Ecole de Rugby … Bref un projet qui met les rencontres et l’humain au cœur du jeu. Les Bressans en s’y trompent pas, cette année, le record d’abonnements ayant été battu, malgré la descente.

Le collectif Violet, soudé pour triompher – S. Laurencin

L’alliance entre ces différents facteurs crée donc cette alchimie et cet engouement sans pareil en Fédérale 1. Une réussite collective, comme celle du terrain. Nous en profitions à nouveau pour remercier l’ensemble des acteurs de cette réussite, des supporters qui répondent présents, les partenaires et prestataires qui croient au projet, des bénévoles qui se donnent sans compter et des joueurs qui transforment l’essai !

Chiffres : USBPA Rugby, surlatouche.fr qui compile l’ensemble des affluences et édite les moyennes.

vel, Sed neque. Nullam dictum id massa id Praesent