L’USBPA et l’épidémie de coronavirus – Point au 31 mars

Face à l’épidémie de coronavirus et comme toutes les activités, l’USBPA est impactée par les mesures de confinement décidées par les autorités. Depuis le vendredi 27 mars, les compétitions sont à l’arrêt. Pour autant, le club continue à s’activer.

Vendredi dernier, les instances du rugby français ont indiqué la fin de la saison pour les Violets. Dans l’attente de la décision de la FFR sur une éventuelle montée, l’USBPA s’organise. Interrogé par téléphone, Clément Sourioux, le directeur financier et administratif de l’USBPA, confirme la décision de l’USBPA de mettre au chômage technique joueurs et salariés du club « jusqu’au 15 avril ».
De son côté, Yoann Boulanger, l’un des entraîneurs de l’équipe violette raconte comment « les joueurs sont rentrés chez eux avec un programme de travail individualisé composé de footing, de vélo, de musculation… et pour les aider à maintenir leur condition physique, nous avons mis à leur disposition du matériel ». Il est d’ailleurs possible de suivre le quotidien des joueurs sur les réseaux sociaux.

Continuez de suivre vos joueurs sur les réseaux sociaux !

Chaque jour, un joueur différent prend les commandes du compte Instagram du club, afin de vous partager les coulisses de leur entraînement à la maison mais également leur vie durant ce confinement. Venez sans plus tarder suivre leur journée sur les réseaux sociaux, ils ne manquent pas d’idées pour occuper leurs journées : entre exercices physiques improvisés et moments conviviaux, le rugby et ses valeurs ne sont pas prêts de s’éteindre ! LIEN INSTAGRAM

Les joueurs poursuivent l’entraînement et le travail à la maison !

Les Violets prêts à s’adapter

Comme les sportifs, qui se maintiennent en forme pour revenir dès que cela sera permis, les équipes administratives de l’USBPA restent en veille malgré le chômage partiel et le climat particulier. Le pôle administratif reste mobilisé pour accompagner les équipes au sujet du chômage partiel.

De son côté, le service commercial reste à la disposition des partenaires en cas de besoin, notamment pour faire de la mise en relation entre partenaires, autour des problématiques liées au coronavirus.
Ensuite, le service billetterie procède au remboursement des places achetées en ligne pour les matchs de Nice et Nîmes. Les places achetées chez Cultura et au stade pourront être remboursées une fois le confinement passé et les bureaux de l’USBPA réouverts. Pour cela, il faudra se présenter avec sa place au bureau du stade Verchère.
Enfin, le pôle communication est en éveil constant pour continuer à produire des supports, dont ce Mag’Violet. Ce service est également mobilisé pour relayer les informations transmises par la Fédération au sujet de la suite du championnat, et aider les supporters à trier les infox et autres « Fake News ». Les dirigeants de leur côté, sont en lien quasi quotidien avec les instances du rugby, afin d’échanger sur la suite des événements.

Respectons les consignes pour se retrouver au plus vite

Au-delà de sa seule situation, l’USBPA est soucieuse du respect le plus strict des consignes gouvernementales. Pour se retrouver au plus vite, nous vous invitons également à agir avec civisme et responsabilité.
Enfin, l’USBPA a une pensée emprise d’engagement et de coopération vis-à-vis des différents corps de métiers mobilisés pour lutter contre cette épidémie, que ce soit les soignants en première ligne, ou tous les acteurs en seconde ligne qui permettent au pays de continuer à avancer. Comme sur un terrain, nous avons tous un rôle à jouer.

Serge Berra & Nicolas Grisoni

facilisis elit. mattis dapibus mattis id Aenean commodo fringilla risus porta.