LA CONF’ DE PRESSE : BOURG v DIJON (amical)

« On sent que les mecs ont envie de retrouver le terrain » Y. Boulanger

Le coach bressan se livre : « On a repris le 24 juin. On sent que les mecs ont envie de retrouver le terrain, la compétition. L’adrénaline se fait sentir, ils sont impliqués et ont envie de mettre en place les fruits de leur travail. Le groupe a peu évolué, ça aide aussi. » Le technicien se livre aussi sur une partie un peu plus large : « C’est au staff de faire le travail pour que le groupe soit au niveau et ne tombe pas dans une routine. »

« Ca me tarde de commencer et de prendre du plaisir » E. Hardy

Le neuf néo-burgien avoue être venu pour avoir du temps de jeu, tout en étant séduit par le projet de jeu ambitieux porté par l’USBPA :  « Peu d’équipes ont gagné à Bourg l’an dernier, j’aime bien cet état d’esprit particulier qui fait parler dans le monde du rugby. L’état d’esprit du groupe est bon, j’ai été bien accueilli. »

« On a envie de retrouver notre public » D. Jean-Etienne

L’avant bressan donne des premières impressions sur la préparation : « On se donne à fond, on tire tous dans le même sens. Depuis 4 saisons je vois le projet du club qui continue à se structurer, le club change, le stade aussi. L’environnement est dynamique, qui pousse le sportif à continuer à se dépasser. On intègre aussi bien les nouveaux et les jeunes. On va vite compter sur eux. » Aussi sujet du groupe , il vient bien, malgré la descente : « On garde de l’enthousiasme on a tous envie de faire remonter le club et de l’installer de façon pérenne en Pro D2. Malgré tout, il faudra gérer l’adversité, des matchs parfois hostiles dont on devra se servir pour nous faire grandir.

« L’état d’esprit sera observé » Y. Boulanger

Le coach souhaite tirer des enseignements et de pouvoir placer des repères sur le niveau du groupe. L’état d’esprit sera aussi décrypté, car il influence le système de jeu, en attaque comme en défense : « On va faire évoluer notre jeu pour être plus efficace, en gardant les mêmes bases. On a évolué notre préparation, qui a été plus difficile, afin que les joueurs soient en capacité de faire la différence au moment voulu. » L’objectif est d’être prêt dès le premier match : « On ne repart pas de zéro, on reste sur une phase de croissance au niveau du projet et du club. Oui il y a un arrêt mais tout n’est pas remis en cause. Au contraire, on va s’appuyer sur les leçons apprises l’an dernier. » L’équipe a rendu fier ses supporters, on a trouvé une vraie identité. Les joueurs ont pris du plaisir à défendre ce projet, ce maillot :  « On va rester là-dedans. La stabilité de l’effectif nous permettra aussi d’amener ce groupe à sa pleine maturité afin d’envisager au mieux une éventuelle remontée. Par exemple, on a déjà des repères, des automatismes, on peut travailler plus dans le détail, d’aller chercher un peu plus loin dans l’exigence. »

Autant en Pro D2 l’USBPA était le Petit Poucet, là les Violets vont être dans le rôle inverse. A eux de s’adapter : « Par exemple pour travailler la gestion des matchs à l’extérieur. On mettra un point d’honneur à rester humbles, et à être axés sur nos comportements, notre état d’esprit et le travail qu’on doit fournir. En effet, la poule est de qualité, on aura de belles oppositions, car la Fédérale 1 a continué à avancer. »


US Bressane / Stade Dijonnais
Match amical

Samedi 24 août à 19h30
Stade Marcel Verchère

5€ plein tarif – Placement libre dans le stade, sous réserve des places abonnés
Gratuit pour les moins de 12 ans et abonnés
Billetterie le jour du match au guichet P1 Allée de Challes
/!\ Accès au stade uniquement par le portail P1 Allée de Challes /!\

Restez avec nous après le match pour le Bal Violet !

dictum at libero adipiscing nunc consectetur dapibus massa felis leo non