Conférence de presse 2020/21

Après un arrêt contraint et prolongé de ses activités, l’USBPA Rugby reprend sa marche en avant. Entre les défis de la nouvelle division Nationale et les conséquences de la Covid-19, avec une baisse du budget total autour de 500.000€ (15%), les dirigeants violets ont fait un point global. Des comptes rendus seront également disponibles dans vos médias locaux préférés.

La Nationale

La genèse de ce nouveau championnat est particulière, suite à l’arrêt du championnat pour raison sanitaire. Les Violets ont eu finalement gain de cause ! Après une mobilisation sans faille, faisant suite au refus des clubs professionnels de mettre en place des accessions, la nouvelle division Nationale est lancée. La déception de la non-accession en Pro D2, malgré une place de premier de poule est donc atténuée. Le rythme et le niveau des matchs seront beaucoup plus proches des standards de la Pro D2.
Retrouvez ici une présentation plus détaillée de ce nouveau championnat

L’effectif 2020/2021

Afin de disputer une nouvelle saison, dans un contexte particulier lié à la Covid-19, synonyme de baisse d’environ 100 000€ sur la masse salariale, les Violets pourront compter sur une petite trentaine de prolongations, 4 nouvelles recrues extérieures et un Espoir qui accède au groupe professionnel. Un groupe de jeunes du Centre de Formation sera également concerné par l’équipe « une », ce qui permet d’avoir un vivier d’un peu moins de 40 joueurs. Restants fidèles à leur crédo autour de joueurs français, du cru, et en cohérence avec une certaine vision du rugby, les Violets présentent ainsi un groupe étoffé et compétitif.

Cette équipe, qui sera dotée d’une trentaine de JIFFs, dont une douzaine formés au club, est cohérente avec les moyens, idéaux et ambitions du club. Elle aura pour but d’assurer le retour de Bourg-En-Bresse dans le giron du rugby professionnel.

Les prolongations : Antonescu, Arias, Baradel, Benoit, Bloemen, Bordewie, Bornuat, Buatier, Cailleaud, Doucet, Doy, Drancourt, Dupont, Dupouy, Guilon, Harmse, Jean-Etienne, Jullien, Kapanadze, Lyons, Maiquez, Perret, Roth, Sanlaville, Santallier, Traversier, Veyret et Viard.

Les recrues : Campeggia (Rouen – Pro D2), Erasmus (Aubenas – 1DF), Martin (Rouen – Pro D2) et Sauzaret (Castres – Top 14)

La formation : Bochaton intègrera le groupe professionnel. Les stagiaires du centre de formation Badet, Cléard et Mazeau seront toujours conventionnés pour évoluer avec le groupe professionnel. Boyer (centre-ailier), Hebal (pilier), Estevenet (ailier) rejoindront la préparation estivale.

Le staff reste inchangé : Yoann Boulanger et Thomas Choveau sont les entraîneurs. Alexis Lalarme est en charge de l’analyse vidéo et des skills. Brice Cornu et Paul Glaise encadrent la préparation physique. Laurent Grappin intervient sur la mêlée. Les entraînements reprendront dès le 1er juillet, après une batterie de test poussés.

La paire Boulanger-Choveau aux manettes du club bressan – J. Henry

Les abonnements

Pas d’augmentation des réabonnements

Les tarifs n’augmenteront pas pour les réabonnements. Ainsi, pour le même prix que les 11 matchs de phase régulière de l’an dernier, vous en aurez 13 (poule de 14), soit deux de plus, ce qui permet de nous acquitter des deux matchs non disputés face à Nice et Nîmes.

Le club renonce également à augmenter les prix des réabonnements sur la base d’affiches plus attirantes. Le rabais à l’année reste autour de 25% à 40% de remise par rapport à la billetterie au match. Les réductions supplémentaires de -5% à -10% seront toujours octroyées pour la prise simultanée de 2 et 3, ou 4 abonnements et plus. Les tarifs jeunes sont également reconduits.

Enfin les modalités liées aux timbres fédéraux, aussi bien pour un éventuel avoir pour l’an prochain, ou bien pour la possible reconduction du système en 2020/2021, ne sont toujours pas données par la Fédération.

Voici quelques prix, de façon indicative.

  • Réabonnement plein tarif en Sénétaire : 190€, soit 14€ le match au lieu de 20€
  • Réabonnement plein tarif en Nord/CGT : 110€, soit 8€ le match au lieu de 15€
  • Réabonnement plein tarif en Pelouse/Est : 80€, soit 6€ le match au lieu de 10€
Les abonnements font toujours recette à Bourg !
Le record de 987 abonnés grand public est à battre

Rendez-vous mi-juillet

La période d’abonnements marque le rendez-vous de l’intersaison entre le club et son public. Perturbé par l’épisode Covid-19, le club reste en attente des dernières directives gouvernementales avant de lancer la commercialisation des abonnements. En effet, à l’heure actuelle, nous ne savons toujours pas quel est le protocole précis à suivre au sujet du placement en tribune. Il y a bon espoir d’avoir une réponse d’ici à la prochaine allocution présidentielle, autour du 10 juillet.

En fonction de l’évolution du contexte sanitaire, un événement dédié aux abonnés, à l’instar de la remise des cartes ou de la présentation de début de saison, sera mis en place.

Verchère les jours de matchs

Quelques ajustements, liés au contexte sanitaire, viendront se mettre en place lors des matchs à Verchère.

Les accès du stade risquent d’être modifiés. Des évolutions au niveau des différents flux et zones accessibles seront également mises en place.

Pour retrouver notre stade dans les meilleures conditions, il faudra quelques évolutions – S. Laurencin.

Les partenariats

Au niveau des partenariats, le service commercial planche sur une refonte des prestations, suite à la livraison du salon Jean Millet, et au réaménagement de l’Espace Bourg Matériaux. Comme sur les abonnements, les prix ne seront pas à la hausse, malgré deux matchs de plus, et un attrait augmenté au niveau des affiches. L’offre commerciale devrait parvenir sous peu, dès que les consignes sanitaires précises seront connues.

L’USBPA est ravie de voir que de nombreux partenaires souhaitent prolonger leur aventure à nos côtés. Nous remercions l’ensemble de nos partenaires et nous sommes conscients des efforts fournis pour maintenir leur soutien au projet Violet.

Les prestations de l’USBPA continuent leur mue – J. Henry

Matchs amicaux

Les Violets auraient dû disputer un match de préparation face à Oyonnax Rugby, au stade de Nantua, en hommage à Jean-Luc Doy et Jean-Pierre Carminati. Malheureusement, les contraintes sanitaires de la LNR ne permettent plus de mener à bien ce projet. Le club planche sur une solution de repli.

Les matchs amicaux seront prévus le week-end du 22/23, (adversaire, date et lieu à confirmer) et le 28 août face à Chambéry (date et lieu à confirmer, notamment en fonction du FBBP01). Nous souhaiterions organiser un match à Verchère, pour relancer la saison avec les supporters et partenaires, en toute convivialité.

Les Violets avaient disputé deux matchs amicaux l’an dernier, ici contre Dijon – S. Laurencin

Association

Une présentation détaillée des activités de la partie gérée par l’Association sera bientôt mise en ligne. Nous sommes encore en attente de la décision fédérale au sujet du niveau d’engagement de notre équipe Espoirs. Le club est ravi d’avoir obtenu le renouvellement de l’agrément du Ministère des Sports, afin de conserver le Centre de Formation, malgré une non-accession en Pro D2.

L’Association coordonne l’ensemble des catégories Jeunes, des Espoirs aux moins de 6 ans. Des projets transverses, comme du rugby scolaire, du rugby dans les Zones d’Éducation Prioritaire ou la mise en place d’une section rugby loisir (Rugby à 5) seront également au programme de la saison à venir.

Le club adresse à nouveau tout son soutien à Nicolas Gigot, qui a subit un gros souci de santé et dont l’état reste toujours critique. Une cagnotte a été mise en place pour accompagner sa famille, rendez-vous ici

Il est possible de soutenir ces actions de formation et de lien social grâce au programme #SoutiensTonClub lancé par le Ministère des Sports, accessible ici

Plus de 400 licenciés garnissent les rangs de l’Association : Joueurs, entraîneurs, dirigeants, arbitres …
lectus tristique facilisis quis, Praesent sed mattis sem, id dictum