BOURG / HYERES : CONF’ DE PRESSE

A quelques jours de recevoir Hyères-Carqueiranne, 3ème du championnat et également invaincu,  Thomas Choveau et Lucas Lyons ont rencontré la presse.

 « On va essayer d’enchaîner une seconde performance » : Thomas Choveau

Le technicien bressan se livre d’entrée sur l’adversaire à venir : « Une équipe complète, avec une grosse défense, une troisième ligne avec un gros volume de jeu. Il n’ont pris qu’un essai depuis le début de saison. Il va falloir qu’on s’adapte, qu’on ne rende pas de munition facile. Çà va ressembler un peu au match de Narbonne, où il faudra qu’on soit très sérieux. Car si tu leur laisses quelque chose, ils vont le prendre. Ils vont arriver motivés, ils vont vouloir tenter un truc face à un « gros », ils seront un peu décomplexés et il faudra s’en méfier. Néanmoins, on a des acquis qui nous permettent de dire qu’on saura répondre. »

« Quand on rencontre ce genre d’équipe, il va falloir qu’on sorte notre meilleur rugby » : Thomas Choveau

Hyères-Carqueiranne est : « Une équipe qui va essayer de nous faire déjouer. On va devoir être forts sur les fondamentaux, face à des joueurs rugueux. On doit garder notre capacité à très bien commencer les matchs, se baser sur des acquis, par exemple l’entame de Narbonne, on a su allier justesse et engagement. Certes sur la durée, Narbonne a su remonter au mental vu le contexte. Oui on peut progresser encore sur la constance, on le sait. Mais les joueurs ne sont pas des robots. »
Puis l’entraîneur des avants continue sur son groupe : « La continuité dans le groupe, elle paye et ça nous permet de pouvoir travailler ces aspects. On peut travailler d’autres dimensions aussi, sur la conquête on est déjà bien en place, la possession du ballon, le gain du ballon … Et cela va de paire avec une profondeur de banc. On a des joueurs frais, mentalement disponibles, dans une rotation saine au sein de ce groupe d’avants expérimentés. »

« On n’est pas au maxi de ce que l’on peut faire » : Thomas Choveau

Sur l’objectif du match : « Pouvoir nous confronter à une belle opposition, c’est de continuer notre progression. Encore une fois, on a des acquis, un bon groupe, une bonne cohésion. On a montré qu’on était prêts à Narbonne. Mais on a encore des choses à améliorer. »
Sur la gestion des coupures : « On essaye de sortir du cadre : faire autre chose comme on l’a fait en allant s’entraîner avec le FBBP 01, se retrouver hors du terrain. On aime aussi pouvoir varier et laisser les joueurs pouvoir travailler des points spécifiques, selon leurs envies. »

« Ca va être un chouette match à Verchère » : Lucas Lyons

Le troisième ligne violet annonce que les Violets vont devoir : « Mettre en place notre jeu à fond » face à cet adversaire coriace. Lucas rend hommage à ses coéquipiers : « on va tous dans le même sens, on a la chance d’avoir une belle continuité au sein du groupe, ça nous aide à remplir nos objectifs ». Il continue : « Je me sens bien dans le club, on a passé une belle année, et là, on part pour une saison avec des défis, et l’intégration des nouveaux s’est bien passé ».

« L’ambiance entre joueurs, à Bourg, c’est vraiment sympa » : Lucas Lyons

L’avant bressan continue sur le hors sportif : « La ville est très branchée rugby, les gens nous poussent. Le club est en train d’avancer, la dynamique est positive, c’est un environnement agréable ». Puis il revient sur le jeu : « La continuité dans l’effectif, les automatismes, tous les acquis accumulés commencent à payer ». Au sujet du championnat : « On sait où on met la pied, la Fédérale 1, ça joue, ça tape. On arrive en toute humilité, on sait que si on ne met pas le bleu de chauffe, ça ne passera pas. Au final, au niveau du groupe, on a plus joué en Fédérale 1 qu’en Pro D2. » Enfin, au sujet de son poste : « J’aime bien jouer n°8, je touche un peu plus de ballons, c’est un poste auquel j’ai beaucoup évolué en Espoirs, un peu moins lors de mon passage à Limoges. »

Thomas sur Lucas : « Il colle bien à notre histoire, il est arrivé l’an dernier, on le connaissait de la Poule Élite. On s’est dit en montant qu’il pouvait franchir un cap, il l’a montré l’an dernier. Il est très positif et très collectif, à toujours donner le meilleur de lui même. Il est hyper facile à entraîner, il est polyvalent, il sait jouer et apporter offensivement. Tout en gardant une grosse activité défensive, dans les rucks notamment. Et humainement, il est bien le projet du club. »


Infirmerie

Retour de Pierre Santallier (lésion musculaire), Wikus Harmse (poignet) et Clément Jullien (coupure).
Arnaud Perret (côtes) et Bence Roth (épaule) sont en phase de reprise.

Titouan Guilon est toujours en convalescence suite à sa blessure au genou.


USBPA v HYERES-CARQUEIRANNE

Stade Marcel Verchère
Samedi 05 octobre – 19h30
Vos places ici

adipiscing suscipit massa Aliquam eget sit Phasellus diam nunc