BOURG-EN-BRESSE – BAYONNE

Informations sur la rencontre

Bourg-en-Bresse reçoit Bayonne ce vendredi 3 décembre à 19h30 au stade Marcel Verchère, diffusé sur Rugby+ (ouverture des portes et des guichets à 18h00). Pour rappel, l’USBPA Rugby ne prendra plus de règlements en espèces les jours de matchs, le système Cashless ainsi que la Carte Bancaire seront les seuls moyens de paiements acceptés (il est possible de recharger en espèce une carte Cashless). Le port du masque dans l’enceinte du stade Verchère est obligatoire !


Collecte de jouets : Solimut et le Secours Populaire s’associent à l’USBPA !

Cette année l’USBPA se mobilise et vous propose de participer en déposant vos dons le 3 décembre au stade Marcel Verchère. Aidez-nous pour que chaque enfant passe des fêtes de fin d’année heureuses. Tous les dons iront au Secours Populaire Français qui organise la redistribution des cadeaux. Mobilisons-nous ! Afin que chaque enfant connaisse des fêtes heureuses : mobilisons-nous ! Vous Pourrez déposer vos dons, jouets neufs ou en bon état et bonbons, dans les hottes à l’entrée du stade.



Yoann BOULANGER : « Des exigences individuelles »

Interrogé sur l’adversaire de la semaine, le coach de l’USBPA Rugby s’exprime : « C’est une des plus grosses équipes en championnat, en Top 14 l’an passé. Ils ont gardé une grosse ossature par rapport à leur saison dernière avec de très bons joueurs capables de faire des différences. Face à Bayonne ? Je pense qu’il nous faut un plan d’action stratégique, des exigences individuelles hautes, que chacun joue à 100% dans son rôle, et surtout beaucoup de détermination ».

Ensuite, il revient sur la défaite de l’USBPA Rugby face à Nevers : « On a très mal maitrisé le jeu dans les 50 mètres de Nevers, que ce soit en tenant le ballon ou pas. Le constat est là : 17 touches dans notre camp pour Nevers. Quand nous n’avions pas les solutions offensives, nous nous sommes désunis et nous avons pas su renverser la pression mise par l’adversaire. C’est lié à nos exigences, nos attitudes et nos repères à avoir sur un match ».

Enfin, il termine : « Forcément, il y a de la déception, mais il faut encore insister sur notre jeu, nos attitudes pour avoir plus de continuité sur plusieurs matchs et ne plus être dans la réaction. Il ne faut pas rester sur le fait que face à nous il y a une montagne, mais plutôt l’aborder de manière positive, un bon match à jouer, une belle fête avec Bayonne qui arrive à Bourg-en-Bresse, profiter de ces moments-là. A nous de tout mettre pour que cela soit une belle fête vendredi soir ».


Quentin DRANCOURT : « On ne lâchera rien »

Quentin évoque l’exigence de ce niveau de Pro D2 et aborde l’état d’esprit dans lequel les joueurs travaillent : « On savait que, quand nous sommes montés en Pro D2 que le championnat, ce serait dur. Mais quand on met les choses dans l’ordre et qu’on bosse, on peut rivaliser. Quoi qu’il en soit, on ne lâchera rien, le groupe est bien, l’état d’esprit aussi. Par rapport à il y a trois saisons, la Pro D2 a encore monté d’un niveau. Nous avons un objectif qui est celui du maintien. Ce n’est pas le tempérament du club de lâcher en cours de route, on va batailler, bosser ».

Ensuite, le solide pilier aborde le match face à Bayonne avec beaucoup de convictions : « Nous allons mettre toutes les chances de notre côté pour rivaliser, on est là pour s’y filer ! Si il y a victoire c’est sûr que cela ferait beaucoup de bien, et faire une bonne base de travail. Bayonne ? C’est presque ce qui se fait de mieux dans le championnat, c’est une grosse écurie ».



Pierre SANTALLIER : « Un beau défi pour nous »

Enfin, Pierre Santallier s’exprime à son tour sur cette rencontre face à l’Aviron Bayonnais : « Sur ce bloc, il n’y a que des gros morceaux oui. Il nous reste encore deux jours pour affronter cette belle équipe de Bayonne. La gifle face à Nevers ? Elle est passée, on en a tiré les enseignements cette semaine. Nous sommes focus sur le match de vendredi. C’est un beau défi pour nous. Tout le groupe, que ce soit les blessés, les hors groupes, et ceux qui vont jouer vendredi, est dans un bon état d’esprit avec l’envie de bien faire, de bien travailler. La motivation est toute trouvée, on sait que nous ne sommes pas les favoris chaque week-end, c’est une source de motivation supplémentaire pour faire un gros match. Tout le monde fait le boulot pour aller de l’avant. On va faire un bon match et on espère que le public sera là pour nous aider ».


Joueurs blessés

Blessés : Buatier (cheville), Doy (cheville), Hingano (genou), Berard (genou), Beukeboom (épaule), Guilon (genou), Jullien (mollet), Ioane (commotion), Darlet (commotion)