Abonnements & Boutique : Un peu de patience

La Covid-19 étant encore dans les parages, les différentes contraintes sanitaires nous obligent à vous faire patienter encore un peu avant de vous retrouver. La boutique/billetterie reste fermée au public jusqu’à mi-juillet. Inutile de vous précipiter à Verchère

La boutique se prépare

Mise en rayon, paramétrage d’une caisse enregistreuse … toutes ces nouvelles activités demandent un peu de temps, depuis la reprise d’activité, qui a eu lieu le 1er juillet. L’USBPA se fait accompagner par ses partenaires, notamment la boutique Bello, spécialiste du prêt-à-porter masculin du centre-ville de Bourg. Nous devrions être prêts autour de la mi-juillet, dans le respect strict des normes sanitaires (nombre de clients limités, port obligatoire du masque …)

Un premier aperçu de la boutique, après la mise en place par notre partenaire boutique Bello

De nombreuses inconnues autour des abonnements

Entre le protocole sanitaire en vigueur depuis la mi-juin, qui est très particulier et peu explicite sur les spécificités liées aux stades, ainsi que les fortes affluences enregistrées à Verchère (4300 de moyenne, jusqu’à 6700), il est très compliqué de se lancer dans les abonnements. D’autant plus qu’avec des sièges numérotés pour la plupart de nos partenaires et abonnés, nous ne pouvons pas nous permettre de saisir les commandes, puis de les modifier pour respecter une éventuelle consigne de distanciation. De plus, certaines zones du stade étant très prisées, notamment les travées centrées des tribunes Sénétaire et Nord/CGT, il n’est pas possible de choisir qui aurait le droit de venir et qui devrait être décaler pour laisser une distanciation de sécurité.

A date, nous avons un maximum autorisé de 5000 personnes, à placer sur les 6200 places assises du stade. Sauf qu’en cas de contrainte type 1 siège sur 2, ou sur 3, nous serions très limités dans les possibilités offertes aux supporters et partenaires. Il ne faut pas oublier que le poste billetterie et revenus jour de match au global représente une part non négligeable du budget, et que dans un tel contexte, le club serait privé de ressources économiques.

Dans ce contexte, nous préférons attendre des précisions, et un relâchement du contexte sanitaire, avant de lancer les abonnements. Une allocution du Président de la République étant prévue le 14 juillet, nous en saurons peut-être plus à ce moment.

La travée centrale de la tribune CGT, où de nombreux abonnés ont leurs habitudes depuis des années.
lectus dictum felis Aenean et, nec libero.